Crédit immobilier

Comment devenir courtier en prêt immobilier ?

courtier

Si le métier de courtier est souvent méconnu, ce professionnel peut aider les particuliers et les entreprises à obtenir de très bonnes conditions pour leur prêt immobilier. Focus sur cette profession à connaitre d’urgence.

En quoi consiste le métier de courtier en prêt immobilier ?

Il peut être compliqué de comprendre toutes les clauses et les modalités d’un contrat de prêt immobilier. Or, celui-ci engage durablement celui qui le contracte. Un courtier en prêt immobilier doit être en capacité d’utiliser un langage profane pour que ses clients maîtrisent la teneur de ce contrat.

L’accompagnement qu’il propose comporte notamment le fait de trouver la meilleure offre pour les personnes qui le mandatent. Cela peut être vis-à-vis du taux d’emprunt, mais aussi de l’assurance emprunteur. Pour cela, il effectue un comparatif drastique des offres présentes sur le marché. Sa veille constante lui permet de ne pas y consacrer beaucoup de temps, au contraire de ses clients.

La mission du courtier en crédit immobilier est terminée quand la banque choisie débloque les fonds pour l’achat du bien.

Courtier en prêt immobilier : formation et obligations :

On ne peut pas s’improviser courtier en prêt immobilier. Il est obligatoire de suivre une formation en IOBSP (Intermédiaire en Opération de Banque et en Service de Paiement) dans un centre de formation spécialisé. La durée de cette formation varie en fonction de ce que le courtier veut faire.

S’il veut être un mandataire exclusif, elle durera 80 heures. Elle est dite de niveau 2, alors que celle de niveau 1 dure 150 heures. Elle se destine aux personnes qui souhaitent travailler pour plusieurs établissements, sans exclusivité. Enfin, il est possible de travailler comme courtier à temps partiel ; sans dépasser 20 opérations annuelles. Leurs revenus sont également plafonnés.

Enfin, le courtier en crédit immobilier doit s’inscrire au terme de sa formation auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). C’est un organisme qui s’occupe de la régulation. Pour les personnes, c’est une assurance d’avoir un levier, en cas de problème.

Passer par un courtier en prêt immobilier : quels sont les avantages ?

Vous l’avez compris, un courtier accompagne ses clients de A à Z. Son travail consiste d’abord à vérifier la faisabilité d’un projet d’achat. Pour cela, vous devez lui confier l’état de votre situation financière. Il est donc essentiel qu’une relation de confiance se tisse entre vous. Ressources, charges, taux d’endettement et capacité d’emprunt sont des termes qui n’ont aucun secret pour lui.

Une fois ce premier point établi, il peut trouver la meilleure banque ; c’est-à-dire celle qui propose l’offre la plus avantageuse au regard de la demande (taux bas, assurance emprunteur adaptée etc…). Il peut aider ou monter seul le dossier de financement du crédit. Enfin, si vous le souhaitez, il peut défendre votre dossier devant un banquier, pour négocier encore certains points litigieux. Le but du courtier est que vous obteniez les fonds pour l’achat de votre bien immobilier, s’il a eu la preuve de votre solvabilité.