Crédit immobilier

Quand changer d’assurance de prêt immobilier ?

prêt immobilier

L’assurance emprunteur peut représenter jusqu’à 20 % de coût total de votre prêt immobilier. Changer d’assurance de prêt immobilier peut vous faire réaliser plusieurs milliers d’euros d’économie, à condition de le faire au bon moment.

Dès la souscription de votre crédit immobilier avec la loi Lagarde

La délégation d’assurance, rendue possible depuis 2010 grâce à la loi Lagarde, permet à l’emprunteur de choisir librement son assurance de prêt immobilier, sans que la banque ne puisse lui opposer un refus. La seule condition à respecter est la suivante : souscrire à une assurance emprunteur offrant des garanties au moins équivalentes à celles proposées par l’établissement prêteur.

Cette option est donc à étudier avant la signature de votre prêt immobilier, les tarifs pouvant varier du simple au double entre les assurances de groupe (proposées par les établissements prêteurs) et les assurances individuelles (proposées par les assureurs). Il vous faudra comparer le TAEA (Taux Annuel Effectif d’Assurance) et les garanties grâce à la FSI (Fiche Standardisée d’Information).

Dans les 12 mois suivant l’acceptation de votre prêt avec la loi Hamon

La loi Hamon, dans la volonté de réduire la pression exercée par les banques sur l’emprunteur, permet de résilier son assurance de prêt immobilier à tout moment dans les 12 mois suivant l’acceptation de l’offre de prêt immobilier. Elle est utile pour ceux qui n’ont pas souhaité s’opposer à leur banquier pour bénéficier d’un taux d’intérêt bancaire attractif, ou tout simplement pour ceux qui ignoraient l’existence de la délégation d’assurance.

À cet effet, l’emprunteur peut changer d’assurance emprunteur la première année à condition de respecter un délai de prévenance de 15 jours minimum avant la date d’échéance de votre contrat. À réception de votre dossier, la banque dispose d’un délai de 10 jours maximum, temps nécessaire pour étudier l’équivalence de garantie, pour vous notifier son refus motivé ou son acceptation.

À chaque date anniversaire de votre contrat avec l’amendement Bourquin

Un événement dans votre situation personnelle ou professionnelle peut justifier un changement d’assurance emprunteur durant toute la durée de vie de votre emprunt immobilier. En effet, le risque peut diminuer, si par exemple vous devenez non fumeur, n’avez plus de maladie longue durée à déclarer depuis les 10 dernières années ou encore cessez d’exercer une profession dangereuse.

Pour bénéficier d’une assurance de prêt immobilier plus attractive, l’emprunteur peut faire jouer la concurrence grâce à l’amendement Bourquin. Il faudra alors résilier son ancien contrat en respectant un préavis de 2 mois avant la date anniversaire, ainsi que l’équivalence de garantie.

Lors d’un rachat de prêt immobilier ou d’une renégociation

Lorsque les taux sont à la baisse, les conditions d’emprunt deviennent plus attractives et le rachat de prêt immobilier (par une banque extérieure) ou la renégociation (par l’établissement actuel) peuvent constituer une réelle opportunité pour diminuer le montant total du crédit.

Lors d’un rachat de prêt, l’ancien prêt et l’assurance emprunteur sont clôturés, une nouvelle assurance doit alors être souscrite. Lors d’une renégociation, il est possible de revoir le taux de son crédit immobilier à la baisse, mais également le taux de son assurance emprunteur, surtout que le capital restant dû est moins important qu’auparavant.

Simulez votre prêt immobilier
Profitez des meilleurs taux sans engagement, résultat immédiat