Crédit immobilier

Peut-on devenir propriétaire avec un seul salaire ?

devenir proprietaire

Devenir propriétaire : un rêve que caressent beaucoup de français. Mais les informations quelquefois contradictoires causent des malentendus sur la possibilité de pouvoir acheter ou pas un bien immobilier. Alors, est-il possible d’acquérir une maison ou un appartement quand on n’a qu’un seul salaire ?

Accès à la propriété : quels sont les critères de sélection des banques ?

Oui, il est tout à fait envisageable de devenir propriétaire, quand on n’a qu’un seul salaire. Pourtant, il faut répondre à certaines exigences. Les banques ; que l’on identifie comme des organismes financiers ; ont dans ce cadre un seul but : générer du profit en prêtant de l’argent à des tiers (particuliers ou professionnels). Il n’y a donc pas de place pour le sentimentalisme et une banque ne prendra aucun risque quand elle prêtera une somme d’argent.

Quand une personne se présente pour obtenir un prêt immobilier ; crédit qui va l’engager sur plusieurs années (une dizaine, au minimum), la banque va prendre un maximum de garanties pour s’assurer d’être remboursée.

La personne ou le ménage doit donc justifier de plusieurs choses. Une situation financière stable. Un salaire en CDI peut suffire, même au SMIC, même si certaines banques sont plus frileuses à ce sujet que d’autres. C’est notamment pour cela, mais aussi pour trouver le taux le plus bas, qu’un comparatif est indispensable.

Enfin, les ressources ne sont rien si les charges et donc le taux d’endettement empêchent de contracter un nouveau prêt. Les banques, mais aussi les sociétés de crédit ne prêteront pas d’argent à des personnes dont le taux d’endettement approche les 33%.

Comment maximiser ses chances de devenir propriétaire quand on a un seul salaire ?

Comme nous l’avons dit, il est possible d’acheter un bien immobilier avec un seul salaire. Certaines banques vous opposeront un refus, d’autres vous accorderont votre prêt, car les conditions d’octroi, d’un établissement à un autre changent.

Pour mettre toutes les chances de votre côté si vous voulez devenir propriétaire, il est important de respecter certains critères. Ressources et charges sont étudiées avec attention par la banque. Mais elle regarde aussi l’historique bancaire ; c’est-à-dire votre rapport à l’argent. Il est évident que de fréquents découverts, des impayés ne vont pas jouer en votre faveur.

Par contre, si vous avez des ressources stables, un historique bancaire irréprochable et peu ou pas de crédits, vous êtes tout proches d’obtenir un accord.

Dernier point qui peut convaincre une banque de vous accorder le prêt tant convoité : avoir un apport. Celui-ci n’a pas besoin d’être très important. Il signifie simplement à la banque que vous êtes en capacité d’épargner pour un projet qui vous tient à cœur. On estime qu’un bon dossier apporte 10 à 20% de la somme qu’elle souhaite demander. Certaines banques sont pourtant bien conscientes qu’il peut être difficile d’épargner autant.

L’apport sert souvent à payer les frais de notaire. S’il est plus important, il permet de commencer à rembourser le prêt de la maison et les frais annexes ; dont les frais de dossier.